Fête du Christ, Roi de l’univers

La fête du Christ-Roi met mal à l’aise, tant pour certains, elle véhicule une fausse image de Celui qui s’est fait humble et petit en revêtant notre humanité. On semble loin des gestes de serviteur que Jésus accomplit lorsqu’à la veille de sa passion, il lave les pieds de ses disciples. Déjà Pilate ne semblait pas comprendre, tant la royauté de celui qu’il avait devant lui paraissait dérisoire. Et pourtant, tout au long de l’Évangile, Jésus
nous parle de Royaume et de Règne de Dieu comme d’une Bonne Nouvelle. Ce roi-là dans nos vies est sans doute d’abord à fréquenter, à expérimenter, à aimer, pour se rendre compte que c’est en donnant sa vie et en détruisant la mort qu’il est effectivement devenu Roi de la vie. (© Feu Nouveau 61/6)