Bulletin d’information n°5 – Le salut que Dieu nous donne en Jésus Christ

Pour télécharger notre bulletin de février, cliquez ici 

En lisant les Saintes Écritures, nous découvrons que c’est en Jésus Christ que Dieu a accompli la rédemption de l’humanité, en répondant à nos besoins de salut à travers toutes les dimensions de notre vie.
L’Evangile de Luc nous raconte l’histoire de Syméon, un homme juste et pieux, qui attendait la délivrance d’Israël (Luc 2, 25-32), qui, en voyant l’Enfant Jésus, a reconnu en lui la réalisation de la promesse de salut que les prophètes avaient annoncé pour le monde. Il a déclaré : « Maintenant, Seigneur, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole, car mes yeux ont vu ton salut. »
En effet, en Jésus Christ, Dieu a accompli pour les hommes toutes les dimensions du salut. Par sa mort sur la croix, Il nous a obtenu de son Père le pardon des péchés et la réconciliation des hommes avec Dieu et des hommes entre eux. En guérissant les malades, en soulageant les affligés et en expulsant les esprits mauvais pendant sa vie terrestre, il nous a montré comment Dieu veut le bien intégral de l’homme. Et, en ressuscitant d’entre les morts le troisième jour, il a répondu à notre besoin de résurrection et de vie éternelle. Continuer la lecture

Homélie de la célébration œcuménique

Réconciliés en Jésus Christ pour construire une société juste et fraternelle

Chers frères et sœurs, nous sommes tous conscients que nous vivons dans une société qui est loin d’être parfaite. Notre monde est plein d’inégalités de toutes sortes et des divisions entres les hommes et des discriminations au sein des communautés sur de la base des différences raciales, ethniques, économiques, idéologiques et confessionnelles. Ce qui donne le spectacle désolant d’un monde divisé et parsemé d’inimitiés.

Pourtant, en nous mettant ensemble ce soir pour prier, nous voulons réaffirmer que nous croyons fermement que Jésus Christ est venu réconcilier les hommes avec Dieu et les hommes entre eux (Ephésiens 2, 13-22). Il a fait des tous les hommes des fils et de filles de Dieu. Et il a fait des ennemis d’hier les membres d’une seule et même famille. Et son souhait le plus profond, c’est que nous gardions la beauté de cette humanité qu’il a unifiée. C’est pourquoi, notre Seigneur Jésus Christ nous invite aujourd’hui à assumer correctement notre responsabilité personnelle en venant en aide aux défavorisés (Mt 25, 31-46) et à nous impliquer fermement et collectivement dans la construction d’une société plus juste (Esaie 1, 17).

Ce sont les textes que nous venons de lire et le thème général de cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui vont guider notre méditation.

Réconciliés en Jésus Christ, nous formons une seule famille (Éphésiens 2, 13-22)

Réconciliés en Jésus Christ, nous formons une seule famille. Ce point de foi tiré de l’épître aux Éphésiens (2, 13-22) résume la portée de l’œuvre de Jésus Christ. En effet, par sa vie, sa mort et sa résurrection, Jésus Christ a réconcilié les hommes avec Dieu et les hommes entre eux.

Car, avant l’arrivée de Jésus Christ, les hommes étaient séparés de Dieu à cause de leurs péchés. Ils étaient également séparés les uns des autres, en raison des divisions entre les différentes nations et religions. Jésus est venu briser ces barrières et réconcilier les hommes avec Dieu. Il a accompli cela en prenant sur lui les péchés de l’humanité, en mourant sur la croix et en ressuscitant d’entre les morts.

Jésus a également réconcilié les hommes entre eux. Il a aboli la division entre les Juifs et les païens en leur montrant qu’ils sont tous égaux et filles et fils d’un même Dieu et Père. Jésus nous a appris ainsi que tous les hommes sont des pécheurs et ont besoin tous de son salut. Il nous montre qu’il est venu rassembler les différentes nations de la terre en un seul peuple des frères.

En réconciliant les hommes avec Dieu et entre eux, Jésus a instauré une humanité nouvelle sur la terre. Il nous a aussi confié cette humanité nouvelle comme un projet à réaliser au cœur du monde. Nous sommes appelés à vivre en tant que membres de cette grande famille, en évitant les divisions et la haine. Nous sommes appelés à aimer Dieu et à aimer notre prochain, quelle que soit sa race, sa nationalité ou sa religion.

Nous sommes responsables de nous-mêmes et de nos frères et sœurs (Matthieu 25, 31-46)

C’est pour participer à ce projet d’une fraternité aux dimensions du monde que le Seigneur Jésus Christ nous invite d’engager notre responsabilité. Dans le texte sur le Jugement dernier (Matthieu 25, 31-46), il nous recommande d’assumer notre responsabilité individuelle envers les autres hommes et plus particulièrement envers ceux qui traversent des moments de souffrance. Continuer la lecture

Bonne année 2023

Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix ! (Livre des Nombres 6, 22-27 – 1er lecture du 1er janvier)

Bulletin d’information n°4 : Adorer Dieu en esprit et en vérité

Pour télécharger notre bulletin de janvier, cliquez ici

La visite des Mages à l’Enfant-Jésus nous indique que nous sommes invités à adorer Dieu en esprit et en vérité. Cela signifie que nous ne devons pas seulement être fidèles à Dieu, mais aussi l’honorer avec nos corps, nos cœurs et nos âmes. Nous devons nous efforcer de vivre une vie qui lui soit agréable et de le servir de toutes nos forces.

Pour adorer Dieu en esprit et en vérité, nous devons être honnêtes et sincères dans notre dévotion et dans la juste compréhension de la révélation qu’il a faite au monde. Nous devons être disposés à nous soumettre à sa volonté, même lorsque cela est difficile ou inconfortable. Nous devons être disposés à dire la vérité et à vivre selon ses commandements. Nous devons également nous efforcer de garder nos cœurs ouverts et d’être réceptifs à son amour et à sa grâce. Continuer la lecture

Joyeux Noël

Pas étonnant, dit Dieu,
que notre histoire soit tissée de rendez-vous manqués !

Vous m’attendez dans la toute-puissance,
et je vous espère dans la fragilité d’une naissance !

Vous me cherchez dans les étoiles du ciel,
et je vous rencontre dans les visages qui peuplent la terre !

Vous me rangez au vestiaire des idées reçues
et je viens à vous dans la fraîcheur de la grâce !

Vous me voulez comme une réponse, et je me tiens dans le bruissement de vos questions !
Vous m’espérez comme un pain et je creuse en vous la faim !

Vous me façonnez à votre image, et je vous surprends dans le dénuement d’un regard d’enfant !

Mais, dit Dieu, sous le pavé de vos errances,
un Avent de tendresse se prépare,
où je vous attends comme la nuit attend le jour.

                                                                               Francine Carillo

Donnez votre avis, le Synode a besoin de vous ! 

Prenez quelques minutes devant vous pour penser à ce que vous souhaiteriez pour notre Église.  Vous êtes tous invités à voter jusqu’au 9 janvier et donner ainsi vos points les plus importants. Ces 5 sujets peuvent concerner l’accueil, l’interculturalité, le dialogue interreligieux, les ministères et tant d’autres.
Rendez-vous sur le lien pour donner votre avis :  https://forms.gle/R884caYrNWw4FhEy6
À vos votes !

 

Bulletin d’information – Paix sur la terre…?

Pour télécharger notre bulletin, cliquez ici

Paix sur la terre…?

La période de l’Avent nous met sur la route qui nous conduira à Noël où nous allons joindre nos voix à celles des anges pour chanter joyeusement : « gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! ».

En nous référant aux différentes guerres actuelles, ne devrions-nous pas mettre une note plus mélodieuse lorsque nous chanterons cette année : « paix sur la terre » ?

Continuer la lecture