A propos de la catéchèse et des célébrations des communions et confirmations

Chers catéchistes et chers parents,

Cette année, nous vivons un carême que nous n’avions pas choisi, que nous n’aurions même pas pu imaginer, il nous est imposé par les circonstances. Nous veillons à le vivre le mieux possible, en respectant les mesures de confinement imposées par l’Etat pour nous protéger et protéger les autres.

Dans leur lettre du 23 mars, les évêques de Belgique annoncent la suspension de toutes les célébrations publiques jusqu’au 19 avril. Dans leur lettre du 30 mars (que vous pouvez lire sur notre site http://www.upgembloux.be/2020/03/30/report-des-communions-et-confirmations/), ils font part du report des communions et confirmations. Le diocèse de Namur a publié des dispositions complémentaires pour les sacrements de l’initiation chrétienne http://www.upgembloux.be/2020/04/02/dispositions-complementaires-pour-les-sacrements-de-linitiation-chretienne/

Nous référant à ces documents, nous avons pris les dispositions suivantes pour notre Unité Pastorale (UPG) :

  • Annulation des retraites de profession de foi (25-26 avril à Gentinnes) et de confirmation (22 mai à Maredsous)
  • Report des rencontres de catéchèse et si possible des retraites au mois de septembre
  • Célébrations des 1ères communions et des professions de foi le dernier dimanche de septembre ou courant octobre.
  • Célébration des confirmations le 15 novembre pour tous les enfants (nouvelle catéchèse et profession de foi)
  • La rentrée pastorale et catéchétique se fera après le 15 novembre pour ne pas court-circuiter deux années de catéchèse.

Il est évident que toutes ces dispositions sont tributaires de la levée du confinement et des dispositions qui pourraient être prises par les autorités civiles ou ecclésiales.

A l’invitation de notre évêque, Mgr Pierre Warin, « tenons en éveil notre espérance » et préparons nos cœurs à vivre cette semaine sainte particulière avec ferveur dans l’attente de la résurrection, convaincu de la présence du Christ à nos côtés au sein de cette épreuve.

En union de prière,

Pour l’Unité Pastorale,
Etienne Kaobo Sumaïdi, doyen