SOUFFLE DE VIE : une célébration à Gembloux

Association sans but lucratif, fondée en 1987, Souffle de Vie aide à long terme, indépendamment de l’appartenance politique, philosophique , religieuse toute femme, tout couple, dont la grossesse peut être remise en question par une détresse quelle qu’elle soit.

Comme elle le fait chaque année Souffle de Vie organise une célébration Eucharistique avec et autour des familles qui ont perdu un enfant pendant la grossesse par fausse-couche, par avortement ou par IMG.

Pour le diocèse de Namur-Luxembourg, cette Eucharistie, aura lieu à
l’Eglise Saint-Guibert à Gembloux
le Vendredi 6 mars 2020 – 19h00

L’abbé Etienne Kaobo Sumaidi présidera cette eucharistie et parmi plusieurs démarches, le sacrement de réconciliation y sera proposé

Cette eucharistie ne s’adresse pas uniquement aux parents de l’enfant décédé in utero, mais aussi à tous ceux qui, de près ou de loin ont connu l’existence de cet enfant : grands-parents, frères, soeurs, amis, collègues, infirmiers, médecins ou simplement chrétiens soucieux de la vie.

Information:

Le Souffle de Vie – Antenne wallonne
Caroline et Damien Schwartz
081/73 46 66 – namur@souffledevie.be – www.souffledevie.be

Description des ateliers

  1. Vivre la liturgie de la Parole avec les enfants : ni garderie, ni animation aussi belle soit-elle, ce temps de la messe est une vraie liturgie adaptée aux enfants. Partage d’expériences avec Virginie Louviaux et Quentin Collin
  2. Préparer une messe intergénérationnelle en lien avec la catéchèse : enfants et parents de la catéchèse, paroissiens habituels ou occasionnels, comment célébrer ensemble l’eucharistie : pour que chacun trouve sa place et soit nourri et qu’ensemble nous formions le peuple de Dieu. Recherche de pistes avec Olivier Collard et Maxime Bollen
  3. Oser des liturgies non sacramentelles : liturgies de la Parole, bénédictions : de nombreuses célébrations qui respectent le chemin de chacun peuvent nourrir la foi et peut-être conduire à demander les sacrements. Partage avec l’abbé Jules Solot et Christine Jacquet
  4. Les étapes liturgiques de Si tu savais le don de Dieu !, quatrième étape de la méthode Chemins : le parcours de 14 catéchèses propose de vivre 5 temps de célébrations, au sein des eucharisties dominicales liées à la catéchèse. Découverte de la richesse de ces sacramentaux qui mènent à la confirmation avec l’abbé Xavier Le Paige et Isabelle Maissin.
  5. Pour les prêtres : comment accueillir les groupes de la catéchèse, notamment à la messe : premier catéchiste dans sa paroisse, quel rôle le prêtre a-t-il dans le parcours Chemins, comment peut-il être un pivot entre l’assemblée dominicale habituelle, les familles du caté, les catéchistes, l’équipe liturgique, la chorale…Avec les abbés Patrick Graas et Irénée Gosk
  6. Découvrir la méthode Chemins, son contenu, son esprit, ses outils. Pour les équipes qui souhaitent se lancer dans la méthode, ou pour des nouveaux catéchistes, un temps de découverte et de partage
    avec Marie Cunin et Christine Jacquet

Inscriptions

 Inscriptions et choix des ateliers

 

La paroisse des Isnes fête St Hadelin

Dimanche 02 Février, à 9h15 aux Isnes. Messe dominicale suivie d’une prière à saint Hadelin, saint patron de l’église des Isnes.
Saint Hadelin, né vers 617 en Aquitaine, Hadelin entend très jeune l’appel de Dieu et entre au monastère de Solignac, en Haute-Loire, où il rencontre le futur Saint Remacle, alors abbé du monastère. Avec lui, il fonde l’abbaye de Cugnon, près de Bouillon, sur la Semois. Remacle devenant évêque de Maestricht, Hadelin l’y accompagne. Ensuite, Remacle va fonder l’abbaye de Stavelot. Hadelin, lui, fonde le monastère de Celles, près de Dinant. Il accomplit là-bas plusieurs prodiges. Le 3 février 690, après une vie de prière et de don de soi, il rend son âme à Dieu.
Un de ses miracles : la guérison de la muette.

La paroisse de Beuzet fête St Blaise : Qui est-il ?

SAINT BLAISE, Samedi 1 Février, à 18h30 à Beuzet, Messe dominicale suivie de la traditionnelle bénédiction et distribution d’eau bénite.
Saint Blaise, évêque et martyr (316), fut l’un des saints autrefois les plus populaires et les plus célèbres par l’efficacité de leur intercession. D’abord très habile médecin, et en même temps très vertueux chrétien, il devint évêque de Sébaste, en Arménie, par le choix du peuple, qui l’entourait d’une grande estime.
Mais Blaise, inspiré de Dieu, quitta bientôt son siège épiscopal pour s’enfuir sur une montagne solitaire ; il y avait pour compagnie les bêtes fauves qui venaient chaque jour visiter et caresser l’homme de Dieu, et recevoir, avec sa bénédiction, la guérison de leurs maux. Il fut rencontré en son désert par des païens qui, surpris de trouver un homme familièrement entouré de lions, de tigres, de loups et d’ours, allèrent raconter cette nouvelle au gouverneur. Arrivé devant le gouverneur : « Insensé, lui dit-il, penses-tu me séparer de Dieu par tes tourments ? Non, non, le Seigneur est avec moi, c’est Lui qui me fortifie ! »
Les bourreaux le frappèrent à coups de verges et le jetèrent en prison. Quelques jours après, le martyr est rappelé au tribunal : après de nouveaux interrogatoires inutiles, Blaise fut jeté dans le lac voisin pour y être noyé ; mais il fit le signe de la Croix et marcha sur les eaux comme sur un terrain solide, à la grande admiration de tous les spectateurs de ce prodige. Le glorieux martyr eut enfin la tête tranchée. Tandis qu’il était en prison on lui avait amené un enfant sur le point d’être étouffé par une arête de poisson. Blaise le guérit. C’est sans doute pour ce fait qu’on l’invoque spécialement pour les maux de gorge.

NB : Le saint patron de la paroisse de Beuzet est St Pierre mais St Blaise y est vénéré depuis 1919

Prière en l’honneur de SAINT BLAISE

Saint Blaise, tu as guéri  et conservé en vie un enfant qui étouffait  la gorge percée par une arête de poisson qu’il avait avalée. C’est pourquoi nous nous tournons vers toi: éloigne de nous tous les maux de gorge qui nous menacent et guéris tous ceux qui en sont atteints. Mais veille aussi sur notre esprit ! Arrache-le à la tiédeur spirituelle. Par les mérites de ta vie,  consommée dans le martyre, aide-nous, à rester fermement attachés au Christ dans la foi,   l’espérance et l’amour. AMEN.

Pour en savoir plus : Continuer la lecture

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

À l’occasion de la Semaine de l’unité 2020 (18-25 janvier), les chrétiens de toutes les Églises du monde entier sont invités à se pencher ensemble sur un thème commun et un texte biblique, afin de renouveler leurs efforts et leurs prières pour la réconciliation et l’unité.

A Gembloux, la célébration oecuménique aura lieu le jeudi 23 janvier à 20h au temple protestant, rue Paul Tournay 23.

Bienvenue à toutes et tous !

 

Que Noël apporte aux hommes de ce temps l’amour, la Paix, la Joie et l’Espérance. « Paix aux hommes de bonne volonté » dit l’ange dans la nuit de Noël. Cette paix est encore si fragile sur notre terre !
Qu’il apporte l’Espérance : aujourd’hui notre société sombre facilement dans le pessimisme, dans une dépression collective, entretenue souvent par les médias. Alors, Noël est une Bonne Nouvelle, une Espérance pour le monde de ce temps. A nous d’accueillir cette bonne nouvelle et d’en faire notre nourriture spirituelle qui peut nous réconforter et nous redonner du courage.
Merci à Dieu de nous avoir envoyé son fils comme un trésor et un cadeau.

Père Maurice Allaire (Diocèse de Coutances)