Info de dernière minute: Protocole COVID-19 : Pendant le confinement du 2 novembre au 13 décembre 2020

Mis en avant

  1. « Les célébrations communautaires, dominicale ou quotidienne en semaine, eucharistie, liturgie de la parole, célébration de la liturgie des heures… sont interdites »

 Mais vous pouvez suivre la messe en télévision

Le dimanche

  • RTBF (tous les 15 jours) ou France 2 (toutes les semaines) à 11h
  • KTOTV à 10h messe en direct de Lourdes
  • KTOTV à 18h30 messe en direct de Saint-Germain-l’Auxerrois (Paris)

En semaine

  • KTOTV à 10h messe en direct depuis Lourdes (replay sur le YouTube de Kto ou des sanctuaires de Lourdes)
  • KTOTV à 18h15 messe en direct de Saint-Germain-l’Auxerrois (Paris)

Vous pouvez également suivre d’autres temps de prières sur KTOTV

  • Le chapelet en direct de Lourdes à 15h30
  • Les laudes suivies de la messe à Notre Dame de la Garde à Marseille du mardi au samedi à 7h25.
  • L’office du milieu du jour à St-Gervais (Fraternité Monastique de Jérusalem) à 12h30
  • Les Vêpres à Saint-Germain-l’Auxerrois à 17h45

Vous trouverez beaucoup d’autres célébrations sur Facebook ou YouTube. Il y en a trop pour les citer ici.

Notons néanmoins dans notre diocèse :

Certaines de ces célébrations peuvent être regardées sur YouTube en replay. Quand c’est possible, il vaut toujours mieux participer en direct pour former à distance une communauté invisible.

Chez nous, le doyen Etienne Kaobo célèbrera la messe « sans peuple » tous les jours à 8h aux intentions de toute l’Unité Pastorale. Vous pouvez vous joindre à lui par la prière.

  1. « Les églises et autres lieux de culte peuvent rester ouverts pour la prière individuelle en respectant strictement les mesures sanitaires (distance et port correct du masque) »

Les églises de notre Unité Pastorale seront ouvertes :

  • Le samedi ou le dimanche aux heures habituelles de messe (dans le cas des messes en alternance les deux églises seront ouvertes)
  • En semaine :
  • Beuzet : vendredi de 15h à 17h
  • Bossière : le mardi de 16h à 18h
  • Ernage : tous les jours de 10 à 12h
  • Gembloux : le mardi et le jeudi de 9h à 12h
  • Les Isnes : le mercredi de 17h30 à 19h30
  • Lonzée : tous les jours de 10h à 17h
  • Mazy : le jeudi de 16h à 18h
  1. « Là où c’est faisable, certaines activités paroissiales pourront être maintenues via les moyens modernes de communication, et notamment les vidéo-conférences, pour garder le contact entre les acteurs pastoraux et les fidèles. »

Des initiatives avaient déjà été prises lors du 1er confinement, elles ont continué ou elles reprennent

  • A Lonzée, avec l’abbé Jean-Marie Rogier, un groupe se retrouve (via Zoom) tous les samedis à 18h pour un partage et une actualisation à partir de l’évangile du dimanche.
  • A Beuzet, avec l’abbé Hugues Mbatizoma Telo, un groupe partage à partir de l’’évangile du dimanche le samedi à 18h par internet. Il est remplacé lors de ce 2e confinement par la célébration de l’eucharistie retransmise à partir via Zoom le samedi à 18h30. Pour rejoindre la célébration, cliquez ici. Vous trouverez le feuillet pour suivre la messe dans les rubriques paroisses de Beuzet, Bossière, Les Isnes et Mazy
  • Le chapelet et prière du Pape pour la pandémie le dimanche à 17h. Pour rejoindre ce groupe, prendre contact avec l’abbé Hugues
  • A Ernage, un groupe de paroissiens se réunit virtuellement pour partager chaque semaine.

Si vous avez connaissance d’autres groupes ou si vous souhaitez en créer un, vous pouvez en faire écho (pour publication) à l’adresse marie-rose@upgembloux.be

N’hésitez pas à consulter régulièrement le site et/ou la page Facebook de l’Unité Pastorale de Gembloux, nous essayons d’y publier régulièrement. Vous y trouverez bientôt des homélies dominicales des prêtres de l’Unité Pastorale.

Equipe Pastorale de l’Unité Pastorale de Gembloux

Gembloux, le 06 novembre 2020

 

 

 

Mercredi 25 novembre 2020

La persécution contre les chrétiens existe aussi actuellement dans le monde. Dans certains pays, les chrétiens sont poursuivis et tués à cause de leur foi. Dans d’autres, ils sont à peine tolérés. Dans d’autres encore, une compréhension idéologique et malsaine de la laïcité veut les contraindre à se cantonner dans la sphère privée.

Demandons au Père de nous envoyer son Esprit Saint afin que, contre vents et marées, nous continuions à témoigner de notre foi avec courage et persévérance (Lc 21, 12-19).

Campagne Vivre Ensemble – Avent 2020

En précipitant les ménages précaires dans la pauvreté et en détériorant encore davantage les conditions de vie des personnes les plus fragiles, la pandémie de Covid-19 aura exacerbé les nombreuses inégalités à l’œuvre dans nos sociétés. Le temps de l’Avent fait entendre l’appel à préparer le chemin du Seigneur. Il est le temps privilégié pour prier, dénoncer et agir pour une société plus solidaire en Wallonie et à Bruxelles. Un temps de l’Avent que nous vivons cette année masqués et durant lequel Action Vivre Ensemble appelle à une solidarité plus importante que d‘ordinaire pour endiguer la pandémie de la pauvreté.

La crise sanitaire a aggravé les injustices que subissent les personnes déjà vulnérables et précarisées. Elle aura aussi précipité les personnes fragiles, mais se tenant jusqu’ici au-dessus du seuil de pauvreté, dans l’insécurité. En juillet, on estimait que près de 200 000 nouvelles personnes seraient venues grossir les rangs des bénéficiaires de l’aide alimentaire. Avant la crise, 450 000 personnes y avaient déjà recours. Cette crise nous aura rappelé aussi à tous le rôle protecteur essentiel que joue notre système de sécurité sociale, qui consiste à offrir une sécurité d’existence à chacun, chacune selon un vaste système de solidarité organisé entre les citoyens par l’État belge, les Communautés et Régions. Continuer la lecture

Dimanche 22 novembre : fête du Christ, Roi de l’univers

Les justes diront au roi : « Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ?

tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… » Et lui leur dira: « chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

Seigneur, apprends-nous à te voir à travers les visages souffrants de nos frères et sœurs et à imiter ton amour envers les faibles et les pauvres (Mt 25, 31-46).

Sainte Cécile

Aujourd’hui, fête du Christ-Roi, nous fêtons aussi la Sainte Cécile. Malgré la situation difficile et la mise à l’arrêt de très nombreuses activités musicales et chorales, nous souhaitons une belle fête à tous ceux que la musique et/ou le chant font vibrer

Samedi 21 novembre 2020

La résurrection des morts et la vie éternelle ne sont pas des questions sur lesquelles chacun peut avoir son opinion, mais bien une réalité réelle et fondamentale de notre foi au Dieu créateur et la compréhension exacte de l’avenir que Dieu réserve à tous les hommes. 

Même si la mort met fin à la vie de l’homme sur terre, Dieu, qui est le Dieu de la Vie, a créé l’homme pour une existence impérissable. Aussi, la jouissance éternelle après la résurrection n’est pas à calquer sur le langage et les réalités de ce mondé-ci. 

Supplions le Seigneur d’ouvrir notre intelligence, notre cœur et notre existence à l’espérance et à la joie de la résurrection (Lc 20, 27-40).

Fête du Christ Roi de l’univers (Mt 25, 31-46) – Dimanche 22 novembre 2020

Nos bonnes actions nous rapprochent de Dieu et de la vie éternelle

Etre proche ou loin de Dieu dépend de notre décision et de l’orientation que nous donnons à notre vie dès aujourd’hui. Deux affirmations de l’Evangile de ce dimanche devraient attirer notre attention et orienter notre méditation : a) « venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde » ; b) « allez-vous en loin de moi, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges ».

En nous y arrêtant, nous découvrons qu’elles font ressortir avec beaucoup de clarté l’enseignement que la liturgie de la parole nous propose : a) nous voyons que le Seigneur Jésus, Roi de l’univers, ne juge personne et ne condamne personne ; il ne fait que constater ce que les uns et les autres, nous avons été et nous rappelle ce que nous avons vécu ! b) nous pouvons constater que, en nous parlant de la fin du monde, le Seigneur nous renvoie à la vie que nous menons aujourd’hui : nous sommes et nous serons bénis de Dieu si nous faisons le bien et donc si nous nous rapprochons de Dieu ; nous sommes et nous serons maudits si nous commettons le mal et donc si nous nous éloignons de Dieu ; c) Nous comprenons que Dieu ne tire que la conclusion de ce que chacun de nous aura vécu. Continuer la lecture