Info de dernière minute: Célébrer en temps de Covid

Mis en avant

Vu les nouvelles dispositions gouvernementales, 15 personnes maximum (enfants de moins de 12 ans non compris) par célébration, nous sommes obligés de recourir à des inscriptions.
Elle peuvent se faire par ce lien 
Les personnes qui n’ont aucune possibilité de réserver via internet peuvent téléphoner à Mathieu 0478.61.79.28 (après 17h30)

Horaire des célébrations

Samedi à 17h à Sauvenière
Samedi à 18h30 à Beuzet (+ streaming)

Dimanche à 9h aux Isnes
Dimanche à 9h30 à Grand-Manil (+ streaming)
Dimanche à 10h à Bossière
Dimanche à 10h45 à Gembloux
Dimanche à 18h à Gembloux (précédée de l’adoration à 17h)
Dimanche à 11h à Mazy

Mardi à 9h à Gembloux
Jeudi à 9h à Gembloux (suivie à 9h30 de l’adoration)
Jeudi à 17h30 à Mazy (précédée à 17h de l’adoration, possibilité de confession) – sauf le 24 décembre

Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez participer à la messe dans votre paroisse, vous pouvez suivre la messe en télévision

Continuer la lecture

Mercredi 12 mai 2021

Jésus dit à ses disciples que « l’Esprit de vérité » qu’il leur enverra les aidera à porter les paroles qu’il leur avait données et il les conduira vers la vérité toute entière. Comme tout ce que le Père possède appartient aussi à Jésus, l’Esprit qui reçoit tout ce qui vient de Jésus, le révélera aux Apôtres. Et, par toutes ses actions, l’Esprit Saint glorifiera le Fils.

Seigneur Jésus Christ, toi qui es uni au Père et partages avec lui le même Esprit Saint, envoie-nous cet Esprit de vérité afin qu’il nous rappelle tes paroles et nous aide à accéder à la Vérité (Jn 16, 12-15)

Mardi 11 mai 2021

Jésus a achevé sa mission sur la terre. Il retourne auprès du Père qui l’avait envoyé. Ce retour est la condition pour que l’Esprit Saint, le Défenseur, soit envoyé aux Apôtres.

Seigneur Jésus Christ, fais-nous comprendre que c’est pour notre intérêt que tu sois rentré auprès du Père. Avec le Père, envoie-nous l’Esprit de Vérité qui nous défendra contre les erreurs du monde (Jn 16, 5-11).

Lundi 10 mai 2021

Jésus promet d’envoyer à ses disciples le Défenseur, « l’Esprit de vérité qui procède du Père ». Cet Esprit, qui est commun au Père et au Fils, viendra rendre témoignage au Fils et aidera les Apôtres à faire de même.

Père Tout-puissant, l’Eglise de ton Fils se prépare à célébrer la Pentecôte. Répands ton Esprit Saint sur tous les baptisés afin que, à la suite des Apôtres, ils continuent à rendre témoignage au Christ ressuscité aujourd’hui dans notre monde (Jn 15, 26-16, 4).

Samedi 8 mai 2021

Jésus Christ avertit ses disciples que le monde aura une haine contre eux parce qu’il en avait déjà une contre leur Maître. 

Seigneur Dieu, tu sais bien que le monde n’a pas accueilli Jésus, ton Envoyé, parce que le monde a préféré les ténèbres à la lumière. Protège tous les disciples de ton Fils contre la haine du monde et aide-les à vivre et à agir selon les commandements de ton Fils et non selon l’esprit de ce monde (Jn 25, 18-21).

6e dimanche de Pâques B – 9 mai 2021

Chers frères et sœurs,

On peut, sans crainte de se tromper, désigner ce sixième dimanche de pâques comme la fête de l’amour chrétien. L’expression « amour chrétien « au terme  des lectures que la liturgie  nous  propose,  est d’ailleurs un pléonasme, une ridicule répétition. Le chrétien aime ou n’est pas.

Presque à chaque ligne du court passage de l’évangile de St Jean se trouve le mot amour ou un de ses dérivés: aimer, amis…

Chers frères et sœurs,

La voie de l’amour,  c’est l’épine dorsale de la Bonne Nouvelle. Aimer Dieu et vivre en harmonie avec son prochain. L’amour  c’est la doctrine la plus simple du monde mais aussi la plus complexe à vivre et mettre en pratique. Tout le monde la comprend mais tout le monde ne la vit pas comme le christ voudrait. Jésus. Nous  invite à la vivre pleinement et la faire rayonner autour de nous.

Notre foi en Dieu se traduit concrètement dans le lien étroit entre nous. « Aimer vous les uns les autres comme je vous ai aimés « . Nous dit le Seigneur.

Nous nous  disons scandalisés par le mal dans le monde, par  la violence,  la souffrance des enfants, par  la famine dans le monde, les guerres  les épidémies…le spectacle du mal peut en éloigner beaucoup de toute croyance religieuse car il rend impossible à leurs yeux l’existence même d’un Dieu bon et tout puissant. Pourtant, lorsque nous pressentons ce scandale en nous aussi, avec tout son cortège de doutes qu’il entraîne  ne percevons nous pas qu’il peut abriter une subtile hypocrisie ?

Car enfin, pour une très large part, le mal est bien le fruit de l’homme.

Beaucoup des malheurs des hommes sont dus à l’égoïsme, à la méchanceté, à  la haine, à  la jalousie, à  l’indifférence. Et nous penserions que nous n’y sommes pour rien, nous tournant vers Dieu pour l’accuser ou le nier?

Nombreux de chrétiens font l’erreur de ne plus avoir de temps pour Dieu dans leur vie. Ils cessent de prier, de rencontrer le seigneur le dimanche, d’enseigner à leurs enfants les valeurs chrétiennes. Et lorsque l’aspect religieux a peu d’importance dans la vie  de tous les jours, petit à petit  la foi se flétri,se dessèche et meurt et immanquablement les gens deviennent  » les chrétiens non pratiquants « c’est à dire des chrétiens qui non seulement ne fréquentent plus la communauté chrétienne mais qui cesse de porter les fruits de ceux  et celles qui sont Unis au christ  comme les sarments à la vigne.

L’église, selon St Jean, est le rassemblement des amis de Dieu. Nous sommes très différents les uns des autres : nous appuyons des partis politiques divergents, appartenons à  des races distinctes, avons des revenus différents, des champs d’intérêts qui ne sont pas les mêmes…malgré nos divergences, nous formons l’église de Dieu. Ce qui nous rassemble, c’est l’amitié que Dieu a pour nous et l’amitié que nous avons les uns envers les autres.

Le christ est venu parmi nous pour nous révéler le vrai visage de Dieu. Cette découverte change notre conception du monde. Jusque-là, on croyait que Dieu avait des comptes à  régler avec l’humanité pécheresse, que le messie venait pour punir les pécheurs que nous sommes.  En Jésus christ, nous découvrons un Dieu qui est Amour, qui n’a pas des comptes à régler mais qui vient à  notre recherche afin de nous offrir son amitié. Il nous déclare son amour et nous invite à nous aimer les uns les autres.

Notre Dieu est celui qui ouvre les bras à  l’enfant prodigue, recherche la brebis perdue, accueille Marie Madeleine , s’invite chez Zachée, protège la femme adultère,  fait table commune avec les publicains et les pécheurs,  guérit l’aveugle de Jéricho, promet le paradis au bon larron, entre en contact avec les lépreux, guérit la fille de la siro-phenicienne ressuscite le serviteur du centurion romain, œuvre sur le dialogue avec la samaritaine, etc… ceux et celles qui veulent nous faire croire ou faire peur avec une fausse image de Dieu n’ont pas lu les Évangiles ou les épîtres de St Paul.

Notre Dieu qui est bon ,tendre et miséricordieux , veut être notre ami : »je vous appelle mes amis car tout ce que j’ai appris de mon père, je vous l’ai fait connaître « .

En ce jour, chers frères et sœurs, faisons nôtre la prière de St François d’Assise : » Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,là où est la haine que j’y mette l’amour. Là où est l’offense que j’y mette le pardon. Là où est la discorde, que j’y mette l’union. Là où est l’erreur que j’y mette la vérité. Là où est le doute que j’y mette la foi. Là où est le désespoir que j’y mette l’espérance. Là où sont les ténèbres  que j’y mette la lumière et là où est la tristesse que j’y mette la joie. Amen !

Abbé Jeannot-Basile

Jeudi 6 mai 2021

Pour accéder à la joie parfaite, Jésus demande à ses disciples de demeurer dans son amour comme lui-même demeure dans celui de son Père et garde ses commandements.

Seigneur Jésus Christ, tu sais toi-même comment et pourquoi nous sommes tentés par toutes sortes de plaisirs de ce monde qui procurent des joies éphémères, renouvelle en nous les dons de ton Esprit Saint afin que nous recherchions la vraie joie en gardant fidèlement tes commandements et en imitant ton amour (Jn 15, 9-11).

Mercredi 5 mai 2021

C’est en restant unis à Jésus Christ comme des sarments attachés à la vigne que nous pouvons produire de bonnes actions. Et en portant ainsi ces bons fruits de l’Esprit Saint, nos paroles et nos actes seront une louange vivante au Père tout-puissant.
Père éternel et tout-puissant, ravive en nous la présence de ton Esprit Saint et unis-nous constamment à ton Fils Jésus Christ afin que notre vie toute entière te glorifie sans cesse (Jn 15, 1-8).

Mardi 4 mai 2021

Pour nous éviter d’être troublés et effrayés, Jésus nous encourage et nous dit: « C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne ».

Seigneur Jésus Christ, aide-nous à accueillir ta paix dans nos cœurs et dans nos vies et fais-nous devenir des artisans de paix autour de nous (Jn 14, 27-31).